Helene petit village

Histoire en noir et blanc #1

Histoire en noir et blanc Journal

 helenepetitvillage

« Le premier jour »

Le premier jour de l’année on avait décidé d’aller se promener dans notre parc préféré : La Chantrerie. Aller digérer un peu les fêtes ! Ce parc et nous c’est une longue histoire. Nous y allons souvent. Son côté naturel, et sauvage, son espace et ses maisons sur la berge en face. Parfois, on s’arrête et on les regarde. Chacun de nous indique sa préférée. « Si je devais déménager… » « Quand je serais grand » des choses comme ça. La maison presque moderne, celle au jardin immense  ou l’écurie, un beau spectacle, et les canards juste devant. On rêvasse, on imagine la vie des autres. Et finalement on apprécie la notre surtout.

Ce parc on l’aime. Cela faisait cependant un moment qu’on était pas venus le saluer. On hibernait. Et d’ailleurs, on a repris rapidement ensuite cette hibernation!

Cette promenade, elle avait un goût de renouveau. Le premier jour de l’année. Les enfants étaient calmes, le moment était propice pour discuter, et parfois écouter la nature. Prendre des jolis photos. Et puis rire. Rire, et sourire, comme si, pour ma part cela faisait une éternité. Observer les enfants, traîner derrière. Regarder leur jeux et jouer avec eux. Le bruit des feuilles, le vent dans les arbres. Un shifumi sur un vieux tronc d’arbre, une petite main dans la mienne, un regard complice. Je n’avais pas ressenti cela depuis longtemps. Consciente du moment.

On marche sans but, si ce n’est de contempler. Intérieurement pour une fois je ne fais pas un état des lieux du passé, je ne fais pas le bilan, je n’anticipe pas l’après. Je suis là, je respire, je me dis que je suis bien. On est bien. Je prends conscience que la vie c’est maintenant, que le reste c’est vraiment rien. Et qu’il faudrait que je me dise plus souvent. Je balaye cette idée rapidement et je marche. Je regarde Yann courir avec les enfants, une vague de douceur m’envahit, mêlée à de la fierté et je les rejoins. On joue et on prends cette photo rigolote, comme un mantra.

C’était juste une promenade et le premier jour de l’année, le premier jour d’un truc nouveau. Le premier jour de maintenant et de l’énergie pour après.

Hélène

helene petit village

helene petit village lifestyle

Hélène petit village

Family moments helene petit village

family helene petit village

Hélène petit village Family

 

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    MCLAIRE
    22 janvier 2018 at 20 h 25 min

    Comme tu as raison de faire ce lâcher prise…comme j’aimerai pouvoir en faire autant. Lâcher prise profiter du moment présent C’est bien là l’essentiel. Bravo pour ta persévérance et ta générosité….et tes jolies photos.

    • Reply
      Hélène Petit Village
      23 janvier 2018 at 10 h 41 min

      C’est pas simple et encore parfois je replonge dans l’autre sens mais le temps fera son oeuvre. Il faut y croire!

  • Reply
    Zelda
    22 janvier 2018 at 23 h 07 min

    C’est beau ce que tu écris 🌟et les photos accompagnent tellement bien ton texte !
    Savoir apprécier toute la richesse du moment qu’on est en train de vivre, sans penser à l’après ni à l’avant est fondamental pour déjà le vivre pleinement et ressentir plus de sérénité et de calme.
    Le Bouddha disait « ne demeure pas dans le passé, ne rêve pas du futur, concentre ton esprit dans le moment présent ».
    Encore bravo pour ce joli blog ! (Tu as pris un thème payant ou c’est toi qui l’a créé ?)
    Bises

  • Leave a Reply